Lasers 3G-SDI et distance

SFP cage

Les vendeurs de lasers indiquent souvent une distance en kilomètres pour vos liaisons sur fibre optique avec des lasers 3G-SDI vidéo. Exemple : « 3G-SDI SFP 1310nm 40km ».

Très bien, sauf que cette information est valable uniquement pour une fibre de 40km sans soudures, patchs et grosses courbes à outrance, sur de la fibre de bonne qualité OS2 et avec des pigtails soudés avec une fusionneuse de bonne qualité.

Il est important de connaitre le nombre de dBm que le laser TX peut envoyer… et le seuil de sensibilité de votre laser de réception (RX).

Voici un tableau de référence:

  • 10-20km : 10dBm
  • 40km : 15dBm
  • 80km : 24dBm
  • 120km : 32dBm
  • 200km : 41dBm

L’atténuation maximale pour de la fibre OS2 est de 0.4dB par kilomètre. Une épissure 0.05dB, ce qui est très peu. Avec un adaptateur LC-LC, vous aurez en moyenne une perte d’insertion de 0.2dB.

Prenons donc un cas concret, si votre fibre fait 40km et que vous avez 10 épissures, et 8 adaptateurs. Voici le calcul : (40 * 0.4) + (0.05 * 10) + (8 * 0.2) = 18.1dB. Si votre laser de réception indique « Receiver Sensitivity : -18dBm », à votre place j’opterais pour la version 80km avec un atténuateur au besoin.

Dans tous les cas, un photomètre optique (power meter) vous sera utile afin de confirmer vos calculs…

On se moque de VOO!

Client VOO depuis bientôt 1 an, je ne compte même plus les pannes tellement elles sont nombreuses. Après les ruptures de fibres aériennes, voici le coup de la panne d’électricité.

Mais, l’email d’excuse reçu ce week-end m’a fait rire…

En effet, bien que cette coupure électrique soit liée au fournisseur d’énergie et donc tout à fait indépendante de nos services, nous comprenons à quel point cet incident imprévisible et regrettable a pu vous incommoder.

Non mais ?!?!

Alors pour ceux qui n’ont pas suivi l’affaire Publifin, le groupe Nethys c’est Voo, Resa, BeTV, Win, L’Avenir, Moustique,..

Jusqu’à preuve du contraire, dans la majorité des communes de la province de Liège… l’électricité est distribuée par… Resa, une autre activité de la maison mère de Voo.

Donc pour résumer : ce sont eux qui distribuent l’énergie, mais si il n’y a plus d’énergie pour alimenter leur réseau telecom, c’est pas leur faute! (on ne fait pas mention d’Elia qui distribue la haute tension)

Ensuite, chez VOO, ils font du telecom en plus de vendre des tomates et des salades à la Batte ou c’est leur core business ? Je dis ça car étant dans l’informatique depuis bientôt 20 ans et 10 ans dans l’IT pro (niveau datacenters et plateformes de cloud privé), je ne peux que m’étonner que leur réseau ne soit pas un minimum secouru par des UPS et des générateurs de secours…

Si non, pour finir sur une note positive, quand ça marche chez VOO, ça marche plutôt bien ! (sauf l’IPv6 qui est hasardeuse bien que déployée officiellement depuis 2012, mais on parlera dans un autre billet !)